Historique

La commune est la réunion de deux villages distincts : La Lanterne d'une part, et Les Armonts d'autre part. Tous deux faisaient partie de la terre de Faucogney.
Les Armonts furent érigés en commune en 1790.

La Lanterne faisait partie du canton de Luxeuil; elle a été réunie à celui de Melisey par décret du 10 novembre 1966. Elle a alors été rattachée à la paroisse de Belmont.
Jusqu'en 1790, elle dépendait de la paroisse de Faucogney. Les offices religieux se célébrèrent par la suite dans une maison particulière jusqu'en 1830 environ.
Une chapelle fut alors construite aux frais des trois communes de Belmont, La Lanterne et La Corbière.
             

Histoire du nom La Lanterne :

Le nom du village provient du cours d'eau qui le traverse : La Lanterne. Mais la forme actuelle du mot  est une déformation curieuse du nom ancien Lentance (la lente) qu'on trouve sous la forme Lantanam Fluirum dans les actes de Saints Berthaire et Athelème, et qui devient Lanteine (attestée en 1529) puis par analogie, La Lanterne.
             

Démographie : 
           

Evolution de la démographie de La Lanterne
Evolution du nombre d'habitants à La Lanterne et les Armonts

     - En 1790 : 307 habitants
     - En 1815 : 738 hab
     - En 1841 : 680 hab
     - En 1861 : 654 hab
     - En 1881 : 633 hab
     - En 1906 : 540 hab
     - En 1936 : 396 hab
     - En 1962 : 274 hab
     - En 1968 : 239 hab
     - En 2011 : 180 hab

  

 
Plan du site - Copyright © 2007 tous droits réservés - Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net  
Accès au site de la CCHVO